se libérer d'une paralysie

Se réveiller, et ne pas pouvoir bouger, comme immobilisé, ça peut arriver. Votre cerveau a-t-il buggé ?

Nous allons voir en détails comment sortir d’une phase de “paralysie du sommeil”.

Bien loin de tous les articles qu’on peu rencontrer à droite à gauche sur le sujet, et qui s’évertuent à cultiver le sensationnel … encore une fois ! De façon objective, dans quel état se positionner lorsque nous sommes dans cette situation ? Heureusement plutôt rare en général.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’expérience et pas forcément ceux qu’on croit “très scientifiquement”, bien que cela compte tout de même. Autour d’une paralysie du sommeil il peut se produire plusieurs choses. L’essentiel est de garder son calme pour analyser la situation et savoir quoi faire. Les bons réflexes permettront d’écourter l’expérience et d’accéder à un plein réveil de façon habituelle.

Sachez que dans la plupart des cas, si vous “voyez quelque chose”, vous n’hallucinez pas.

Médicalement la paralysie du sommeil est associée à un trouble du sommeil. Elle survient lorsque encore en phase de sommeil paradoxal, nous sommes tirés de ce dernier, puis redevenons conscients, cependant que nous sommes toujours sous l’effet de l’atonie musculaire.

En effet lorsque nous dormons, puis rêvons, le système nerveux est mis en “veille” afin que nos rêves et visions ne déclenchent pas de mouvements spécifiques. Voici pourquoi nous pouvons rêver que nous marchons, courons, volons, etc, sans faire de grands gestes, sauter par la fenêtre pour toucher les nuages, ou simplement tomber au bas du lit à chaque fois … ça serait peu pratique ! Il faut le reconnaître.

Le plus souvent cet événement arrive lorsque nous vivons un changement majeur dans notre vie, sur un plan physique ou énergétique, que nous sommes inquiet, ou que nous dormons dans un lieu inhabituel (comprendre un lieu autre que celui auquel nous sommes habitué).

En effet derrière une simple paralysie, d’autres choses peuvent s’ajouter, ce qui va générer un sentiment d’angoisse appuyé avec des sensations particulières.

Moins scientifiquement cet état peut nous placer “à l’entre deux”, entre le monde incarné et non-incarné avec une potentielle ouverture sur un plan astral. Et comme certains d’entre vous le savent certainement dans l’astral, il y a “plein de portes différentes”. Il y en a certains qui sont plus ou moins proches et si nous n’étions pas tout à fait “propre énergétiquement” ou dans un lieu qui est un peu chargé énergétiquement, cela peut nous perturber. Malgré cela, aucune raison de s’inquiéter, mais bien au contraire, analyser la situation pour en reprendre les rennes, et écourter l’expérience.

Deux possibilités à identifier pour savoir dans quelle situation vous vous trouvez :

– Vous étiez en train de rêver, ou non, puis vous revenez doucement à vous mais vous rendez compte que vous ne pouvez, ni parler, ni bouger. Ceci déclenche un sentiment d’inquiétude car vous ignorez ce qui vous arrive. Vous êtes littéralement immobilisé. Mais “rien de plus”, vous avez une sensation désagréable, c’est la situation qui vous inquiète et vous demandez si tout va bien. Alors la situation est “classique”.

– Vous étiez en train de rêver mais vous avez une “drôle d’impression” …. et franchement votre rêve n’est pas terrible, vous avez d’ailleurs envie d’appuyer sur le bouton “suivant” ou “sortie”, bref changer de programme. Parfois ça ressemblait même plutôt à un “cauchemar”, avec des “protagonistes” ou “intervenants” (que vous ne connaissiez pas la plupart du temps), mais revenant à vous, vous commencez à percevoir des sons, ou des images.. qui ne semblent pas “tout à fait réelles”, plutôt éthérées prenant la forme de silhouettes, personnes, ou formes géométriques qui se déplacent. (là vous pensez vraiment avoir pris un coup sur la tête) Mais tandis que votre rêve s’évapore à moitié, vous les percevez d’autant mieux que vos sens physiques se réactivent, ce qui les rend, encore plus réels … quoi que … le doute est permis ! Et pour cause, vos sens de perception sont comme à “l’entre-deux”.

Vous percevez donc parfaitement ce qu’il se passe sur un plan éthérique … parfois non-vertueux, dans le cas où vous avez déjà vu des ambiances plus fun … Ce qu’il faut se rendre compte à un moment donné,  notion très importante, c’est que on veut vous faire percevoir, ce qu’on veut vous faire percevoir.

En effet les paralysies du sommeil sont parfois provoquées par un environnement énergétique non sain. Que ce soit un lieu ou même parce que votre aura était parasitée depuis quelques temps.

A l’occasion d’un manque de sommeil, ou d’un changement énergétique notoire (transformation cyclique majeure de vos énergies, évacuation d’inquiétudes, etc …), et là, “certains” en profitent carrément.

La paralysie sera d’autant plus impressionnante et forte que vous êtes sur le dos, puisque vous êtes dans une position de relâchement et de vulnérabilité absolue. En effet lorsque vous faites “la planche” vous avez moins de rebond musculaire, cf loi de gravité, de même la quantité d’énergie dans vos canaux entre la droite et la gauche sont à égalité. Pas d’accumulation de force d’un côté ou de l’autre.

“l’emprise” se fait donc plus facilement. Des liens énergétiques et drains ont été mis en place tout autour de vous afin de contrôler une partie de votre sphère psychique … Ouais je sais comme ça, ça a l’air super sympathique! Mais faut bien que je l’explique pour que 1 vous puissiez comprendre et 2 vous aider à retrouver un réveil normal.

Une entité ne peut rien faire de vous sur un plan physique, il ne faut simplement pas lui concéder d’énergie psychique.

L’objectif de l’entité ou des entités si elles sont plusieurs durant cette “attaque”, sera simplement de vous faire peur, afin de s’alimenter de cette peur…. ben si elle se nourrissait de Lumière elle serait dans le Lumière et ne s’amuserait pas ainsi avec vous, puisque c’est interdit, bien évidemment !

Lors de la première phase d’emprise (durant le rêve), l’univers onirique sera souvent inquiétant, allant chercher dans des peurs enfouies ou bien s’il n’en existe pas de réelles (parce que vous êtes une personne qui a beaucoup travaillé sur elle, du genre sereine et consciente), elles peuvent s’arranger pour la créer chez vous, en essayant de vous convaincre que votre situation dans ce rêve est inquiétante…. (ça sent le vécu ! mdr ! je ne parle pour ainsi dire jamais de façon théorique mais d’expérience sinon ça n’a pas de sens !)

Bref, une manipulation “psychique” en vue !

Lorsque vous commencez tout en rêvant à percevoir le subterfuge, vous vous dites “ah mais non” ou … “suspect ce rêve …”, “je vais me réveiller” !

Sauf que … vous êtes déjà à l’entre deux, et elles vont tout faire pour vous y maintenir, ou vous conduire dans un état paradoxal modifié, qui aura été facilité par votre état physique/psychique du moment. (pas besoin d’être en grande dépression pour ça, il s’agit “juste” d’un concours de circonstances)

Plus vous sortez de votre rêve, plus vous êtes près de votre corps et plus vous vous rapprochez du moment où vous allez constater l’état de paralysie.

L’attitude de la ou des entités s’il y a, se fera illusoirement, plus pressante voire menaçante.

Dans un premier temps souhaitez sortir de votre état de rêve/sommeil, puis tentez de mobiliser toute votre énergie dans vos poings, tentez de les serrer. Vous allez ressentir un afflux d’énergie qui pourrait être suffisant pour vous sortir de la paralysie, mais pas toujours.

Si vous percevez une présence qui s’approche, refuser de la voir ou d’observer tous les effets sonores ou visuels qu’elles pourrait vous présenter. Si la paralysie continue, renforcez votre volonté, focalisez votre attention sur votre troisième oeil pour reprendre le dessus sur la situation. Votre volonté suffisamment appuyée et déterminée, vous allez libérer votre troisième oeil et sortir de l’état de paralysie, “tout naturellement”, car elle essaie probablement de vous maintenir dans un état stationnaire et hypnotique pour faire perdurer “perceptions paradoxales” et paralysie.

Suite à cela, si vous constatez que vous êtes dans le cas numéro 2, avec perceptions anxiogènes, il est conseillé de faire un bilan avec un énergéticien pour vous libérer des énergies négatives, voire même de faire nettoyer le lieu !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!