Trouver sa moitié, un rêve ou bien… ?

Trouver sa moitié, un rêve ou bien… ?

23 avril 2018 Non Par lumierensoi

 

Trouver leur moitié, beaucoup en rêvent.

Alors pourquoi avec vous “ça marche pas” ? A l’heure où le célibat n’est plus/pas une maladie mais bien une sinécure, autant en profiter ! Non pas à faire “n’importe quoi” mais bien à S’Aimer Soi. Explications dans cet article !

Je dirais que, (et maintenant ce discours est presque surfait, tellement on l’a utilisé, lu et relu partout), pour trouver « sa moitié » il faut d’abord trouver « la sienne », autrement dit, celle à Soi, celle qui vous suivra partout, Vous en Vous.

Trouver sa moitié n’est pas un investissement extérieur. Si on a la chance que « la vie nous mette romantiquement avec la personne qui restera avec vous jusqu’à la fin de votre vie, ou presque, et ce dans le plus parfait bonheur » alors on a de la chance, vous êtes même un/une sacré(e) veinard(e), sans doute, c’était écrit.

Pour les autres j’ai nommé 99,99% de la population voire 97% (très certainement), hors personnages de contes de fée, ce n’est pas « du premier coup ». Il faut dire qu’à une époque pas si lointaine on était beaucoup plus cartésiens, pour toujours, parfois même « sans Amour », aujourd’hui nous avons le choix de nos ambitions, et celle notamment d’être Libres. Oui mais voilà, être Libre, et vraiment indépendant ou plutôt autonome en Soi, ça s’apprend.

Là-dessus la société, l’environnement, l’éducation, ne nous ont pas forcément donnés tous les matériaux « adéquats » pour bien nous en sortir d’office, tel un homme qui n’a jamais fait de double salto arrière en trampoline, mais y arrive d’un coup d’un seul, les doigts dans le nez.

(surtout si vous êtes ce surdoué de la vie, écrivez moi, ça m’intéresse )

Revenons-en au fait. Beaucoup de gens se plaignent, (et c’est normal), c’est dur, c’est long, c’est laborieux. C’est très certainement vrai, ceci-dit pour vraiment être heureux, il y a certaines profondeurs et altitudes qui se méritent, on a rien sans rien.

Ceux qui choisissent le célibat plutôt que de rester dans une relation qui vivote, les rend malheureux ou encore ne les rend pas vraiment heureux, sont « les plus courageux », ceux qui ont envie de vraiment se regarder en face, et de trouver le vrai bonheur, seul, puis -peut-être- à deux. Pour aller jusqu’à l’apanage de l’authenticité et de l’Amour Vrai, en Soi, puis avec l’Autre.

Et puis tout le monde n’a pas le même parcours de vie, il y a des Ames qui en venant ont programmé quand même un sacré parcours, le tour du monde de l’épuration, le ratissage tout terrain y compris en eau profonde, ceci pour expérimenter la Lumière, l’Etat de bien-être véritable durant leur incarnation. Si c’est possible pour tout le monde et se présente comme un souhait dans l’absolu, pour toute âme, il y en a certains qui ressentent profondément cet appel depuis toujours. Commence alors à l’âge adulte vu le contexte social (avec tous ses souvent travers de conditionnement), le « long travail » de : « je lâche mes valises ».

Alors alors, vous qui vous plaignez d’être à nouveau célibataire, de ne toujours pas avoir trouvé « le bon », « la bonne », d’être célibataire depuis un an, deux ans, trois ans, réfléchissez-bien, n’auriez-vous pas loupé une marche dans votre vie, en amont ? Sur cet escalier qui mène au Bonheur ? Ce n’est pas que la Vie a voulu vous en priver, mais peut-être a-t-elle voulu vous montrer comment y arriver. Même si elle a pris ces chemins/voies, détournées, dont vous n’avez pas de suite capté le langage codé, à force de répéter, il y a un jour où « ça fait tilt ».

Et puis aujourd’hui en plus de votre liberté effective à faire ce que vous voulez de vos mœurs, il y a des tas d’articles, de thérapeutes, de thérapies, de techniques de personnes qui sont passées par là et qui peuvent vous aider à éclairer ce que vous n’avez pas osé regarder ou ce que vous ne vous êtes pas autorisé à voir.

Il fut un temps, où, personne a pu ou su prendre le temps de vous mentionner qu’il y avait cette fameuse marche magique qui n’est autre que la vôtre et qui était super importante pour la suite des événements. Si si,…la vie si elle l’a fait, seulement votre façon de voir était tellement partielle (oui il vous manquait un bout) qu’avant de vous casser le nez dessus vous manquiez toujours l’évidence, de ce qui était pourtant à la fois si caché, et si visible. La marche magique, puis toutes les autres …

Le jour où l’on a compris la vie devient plus facile ! Nettement plus facile !